13ème commandement: Tes citoyens, tu controleras

Article 13 contrôle des données de connexion

10 ans après son essor publique, Internet est décidément mort cette année 2013.

Pardon, non pas l’Internet, mais la Liberté qu’apportait cette innovation majeure dans l’évolution de l’Homme.

Un ressenti personnel, auquel s’ajoute les nombreuses révélations récentes. Voila déjà quelques mois que je ressens ce malaise grandissant à utiliser les outils internet de liberté qui sont mis gratuitement à ma disposition. Premier en tête de ces outils facilitateurs de la vie quotidienne, ce leader des moteurs de recherches, de la cartographie et accessoirement de la messagerie personnelle. Vous aurez facilement reconnu cette société américaine arrivée à la fin du XXème siècle, dont le slogan est « Ne soyez pas malveillants » : acteur majeur de l’économie mondiale, et véritable point G de l’internet.

Savez-vous qu’il s’est voté cette semaine, dans l’indifférence générale, une loi permettant à nos dirigeants, de disposer librement des données de connexion de chacun, sans recours préalable à la Justice: on parle ici de l’article 13 du projet de Loi de Programmation Militaire (LPM), ou le 13ème commandement.

 De quoi parle t-on ?

Vous avez certainement entendu parlé de cette loi pour la taxe à 75% sur le Football monégasque qui a été voté cette semaine puis annulée, mais surement pas de cette loi LPM qui vous concerne directement.

Dans cet article 13, le projet de loi prévoit que la gendarmerie, la police, le personnel relevant des ministères de l’économie (Bercy), de la sécurité intérieure (Matignon) et de la défense puissent accéder à vos données de connexion sans recours préalable au juge, sur simple requête administrative, dans le cadre d’affaires relatives à la lutte contre le terrorisme, la délinquance organisée ou la préservation du potentiel scientifique et économique de la France.

C’est ce dernier point qui n’a pas vocation à me rassurer. Je ne suis pas un terroriste, ni un délinquant, et je n’estime pas à nuire à mon pays, mais quelles sont les limites de la préservation du potentiel scientifique et économique du pays des Droits de l’Homme ?

En résumé, ce texte nous informe que désormais, l’Etat pourra accéder librement, rapidement, et discrètement à toutes les recherches que vous effectuez sur votre ordinateur, téléphone ou tablette. Il en va de même pour vos appels téléphoniques ou votre géolocalisation.

Les données concernées couvrent une étendue inquiétante, qui va des informations liées aux échanges (numéros de téléphone, destinataires, durées d’appels, date, adresses IP) ainsi qu’au contenu des documents échangés, donc vos emails et pièces jointes.

En l’occurrence: […] des informations ou documents traités ou conservés par leurs réseaux ou services de communications électroniques, y compris les données techniques relatives à l’identification des numéros d’abonnement ou de connexion à des services de communications électroniques, au recensement de l’ensemble des numéros d’abonnement ou de connexion d’une personne désignée, à la localisation des équipements terminaux utilisés ainsi qu’aux communications d’un abonné portant sur la liste des numéros appelés et appelant, la durée et la date des communications […]

Je me souviens avoir lu un petit encadré il y a quelques mois, qui annonçait discrètement la construction d’un nouveau data-center du gouvernement, qui avait pour vocation de se positionner en amont de la distribution des réseaux télécoms, afin de pouvoir accéder à vos données de façon totalement indépendante vis à vis des grands acteurs télécoms.

Toujours dans une indifférence générale inquiétante. La Presse ne comprend peut-être pas les enjeux de ces nouvelles lois ? ou estime t-elle que le lecteur ne s’y intéresse pas ?

Incompréhensible.

Pays développés. Libertés oubliées.

Je me souviens il y a 20 ans, je découvrais le mIRC, système de discussion instantanée sur la toile, et les premiers moteurs de recherche type Yahoo et Altavista.

Il y a un peu plus de 10 ans, alors que je maîtrisais mieux l’utilité de cet outil de communication, je discutais avec un ami, et nous avions conclu qu’il serait impossible de réglementer et contrôler Internet. A cette époque encore, nous pouvions trouver à peu prêt tout ce que l’on souhaitait sur Internet, sans ressentir la moindre censure, ou le moindre contrôle.

Tout comme il est difficile depuis une dizaine d’année de posséder une ligne téléphonique mobile sans passer par la case « Contrôle de votre pièce d’identité », il est désormais difficile de disposer d’une adresse IP, sans dévoiler votre personne.

Alors que nous avons entamé de nombreuses polémiques diverses sur la préservation de confidentialité de votre ADN, ou encore autres données personnelles touchant à notre intégrité physique, je m’inquiète du désintérêt général ou incompréhension de nos citoyens sur la portée que peuvent avoir les contrôles plus ou moins automatisés de nos données numériques sur la préservation de nos libertés ?

Ma conclusion

Sans prôner l’anonymat total, qui ouvre des autoroutes aux délinquants et terroristes, je fais le simple constat qu’à ce jour, ce fabuleux outil de communication est devenu un véritable enfer pour nos libertés personnelles. Il faut certainement choisir entre l’aspect pratique de pouvoir disposer d’une messagerie électronique, d’une vaste encyclopédie, d’une carte GPS personnalisée ou encore d’un trombinoscope de tous mes contacts et le fichage planétaire de nos idées, volontés, habitudes et relations.

Le simple fait d’écrire cet article me fait prendre conscience que je serai fiché avec un petit post-it numérique, comme rebelle, rebelle des temps modernes, pour avoir partagé mon inquiétude face à ce contrôle en profondeur effectué par nos gouvernants. Et qu’une partie infime des nos citoyens semble comprendre l’enjeu à moyen et long terme, de la portée de ces contrôles.

Tips & Tricks

Si vous en avez le courage, revendez votre téléphone portable (après l’avoir remis à zéro), résiliez votre abonnement ADSL, désinstallez les drivers de votre carte WiFi et supprimez votre adresse email (après l’avoir vidée).

Certes, vous vous sentirez amputé de vos deux jambes et au moins d’un bras, mais c’est une grande part de liberté que vous allez retrouver.

En complément

Jean Guéhenno disait au XIXème siècle, « Un livre est un outil de liberté », à une époque où il était encore facile de se procurer des livres de façon quasi-anonyme, sans les acheter sur Amazon ou à la Fnac avec votre carte de crédit, tandis que Gilles Lamer nous expliquait « La connaissance n’est pas le pouvoir, mais elle est liberté ».

Ces deux citations me semblent désormais obsolètes, tandis que les deux citations suivantes présentent de façon claire, les craintes émises à l’époque pour le futur de nos Libertés.

« La liberté consiste moins à faire sa volonté qu’à ne pas être soumis à celle d’autrui. » Jean-Jacques Rousseau

« Liberté implique responsabilité. C’est là pourquoi la plupart des hommes la redoutent. » George Bernard Shaw

Tandis que ces citations plus contemporaines, font apparaître selon moi, un constat très juste sur la situation actuelle, et les craintes que nous pouvons avoir pour la suite.

« Le mot liberté n’admet, par définition, aucune restriction ». Jean Yanne

« Je suis tout le temps soucieux au sujet de mon enfant et d’Internet, bien qu’elle soit encore trop jeune pour se connecter. Voilà ce qui m’inquiète. Je redoute que dans 10 ou 15 ans elle vienne me voir et me demande « Papa, où étais-tu quand ils ont supprimé la liberté de la presse sur Internet ? » Mike Godwin

Lecture additionnelle

  1. http://www.slate.fr/monde/80483/nous-avons-tue-notre-internet
  2. http://pro.clubic.com/technologie-et-politique/actualite-563760-prism-nsa-acces-donnees-apple-facebook-google.html
  3. http://pro.clubic.com/technologie-et-politique/actualite-606238-lpm-patriot-act-francaise-senat-amendement-dictature-numerique.html
  4. https://prism-break.org/#fr
  5. http://lavabit.com/ +++
  6. http://pro.clubic.com/actualite-e-business/actualite-579348-messagerie-securisee-itw-laurent-chemla.html
  7. http://www.hacker10.com/tag/tormail-alternative/ +++
  8. http://www.techsupportalert.com/content/probably-best-free-security-list-world.htm?page=0,13
  9. https://countermail.com/
  10. http://www.clubic.com/internet/actualite-602584-safeplug-pogoplug-tor-anonymat-facile.html
  11. https://cryptostorm.is/ +++
  12. http://freedomhacker.net/interview-with-cryptostorm-is-vpn/
  13. http://internetactu.blog.lemonde.fr/2013/12/13/big-data-pourquoi-nos-metadonnees-sont-elles-plus-personnelles-que-nos-empreintes-digitales/ +++
  14. http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/12/16/nsa-un-juge-americain-estime-la-collecte-de-donnees-contraire-a-la-constitution_4335463_651865.html
  15. http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/le-cadeau-de-noel-du-gouvernement-aux-internautes-la-surveillance-26-12-2014-1892495_506.php

 

Une réflexion au sujet de « 13ème commandement: Tes citoyens, tu controleras »

  1. M

    Autre possibilité pour contester cette loi de façon moins douloureuse : signez la pétition « #Internet au service du peuple et non de l’État! Élus, saisissez le Conseil Constitutionnel » sur change.org . Déjà plus de 33000 citoyens l’ont fait…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *