Babyphones: un monde sans fil, et sans informations…

Ondes Babyphone

Tous les couples y passent. Avant même l’agrandissement de votre foyer, vous allez lister et acquérir de multiples objets et mobilier, plus ou moins utiles. Viendra peut-être le moment du choix du babyphone, ou écoute-bébé, dans le jargon franco-français.

A moins de le réaliser vous-même avec deux pots de yoghourt, il y a de fortes chances pour que vous orientiez votre choix vers un modèle sans-fil, décryptez avec-ondes. Ces petites ondes invisibles qui facilitent la vie de notre quotidien, et qui malgré leur omniprésence, n’ont pas engendré d’études sérieuses et impartiales.

Devenir parents, c’est devenir inquiets. Le manque d’information sur tous ces produits babyphones aura sûrement titillé votre inquiétude de parents, voici un résumé de ce que j’ai pu observer.

Quel babyphone choisir ?

Les questions de budget mises de coté, vous allez d’abord vous demander quel sera le modèle qui vous fournira les meilleurs fonctionnalités, pour une utilisation pratique au quotidien:

  • Bonne qualité audio, sans interférences avec votre micro-ondes, ou le babyphone du voisin
  • Taille, légèreté et qualité de finition, pour pouvoir le mettre dans la poche, et l’amener chez des amis lors de vos soirées entre-amis
  • Parents gagas, ou adeptes de bonnes siestes, la fonction vidéo vous permettra de vous rassurer rapidement, si le petit respire de façon « non-homologuée », ou tout simplement profiter de le regarder sans le réveiller
  • Autonomie
  • Fonctions subsidiaires, de type déclenchement de berceuse  distance…

Après avoir parcouru de nombreux sites comparatifs, et étudié le produit complet qui répond à tous vos besoins, prêts à dégainer votre carte bancaire, un sursaut vous amènera sûrement à vous poser la question suivante: Est ce que ce produit, posé à coté de mon bébé en jeune âge, est bien inoffensif ?

Les ondes invisibles, et nuisibles…

Tout comme le tabac il y a moins de 50 ans, les ondes présentent inexorablement un caractère mystérieux, de part le peu d’études crédibles. Dans ce monde, où tout est tracé, étudié et règlementé, ces ondes ne subissent que très peu de contrôles que j’estime comme crédibles, et pourtant elles envahissent notre quotidien.

De façon non exhaustive, voici une petite liste de quelques ondes qui vous entourent, chez vous, ou chez votre voisin:

  • Téléphone portable
  • WIFI
  • Blutooth
  • CPL (Le fait de brancher un appareil CPL sur une seule prise de votre maison, transforme toute votre installation électrique en antenne), EDF aussi utilise une sorte de CPL géant pour relever ses compteurs
  • Boitier de commande de vos chauffages électriques
  • Télécommande de luminaires sans fil

D’après les lectures, j’ai pu noter que deux points majeurs sont à retenir, afin d’estimer la nocivité des ondes qui vous entourent. Leur fréquence et leur intensité. 4 gammes d’ondes ont retenues mon attention:

  • 40Mhz ou basses fréquences: comme la radio, nous avons donc une ancienneté de ce type d’ondes
  • 900Mhz ou micro-onde/hyper-fréquences
  • 1900Mhz, existant dans les téléphones mobile DECT
  • 2400Mhz pour le Wi-fi par exemple

Toujours d’après mes lectures, mon sentiment et leur ancienneté, les seules ondes qui me semblent presque inoffensives, sont les basses fréquences de 40Mhz pour une intensité autour de 10mW.

Quels sont les produits inoffensifs pour votre bébé ?

Tout d’abord il faut intégrer les contraintes techniques. Une bonne qualité sonore, notamment sans interférences et sans déclenchement intempestif est impossible en basse fréquence. C’est un peu comme si on demandait une qualité TNT à l’époque de la TV Hertzienne (C’est comme l’analogique et le numérique). Idem pour la vidéo, il n’est à ce jour pas possible d’avoir un produit offrant la vidéo sans passer par des canaux de type WIFI.

Et bizarrement, toutes ces marques qui vendent des produits proposant de superbes fonctionnalités, n’évoquent à aucun moment, le problème de ondes qu’ils utilisent. Pourtant ils savent que l’aspect santé est un argument majeur pour leur cible marketing, vous en l’occurrence.

Je prend pour exemple ce modèle Babycam de chez Avent/Philipps, qui répond à toutes les exigences posées en début d’article, mais dont il n’est nulle part mise en avant l’aspect santé des ondes.

Seule la marque Babymoov semble mettre l’aspect santé en avant, bien qu’il semble persister quelques parts d’ombres, et une certaine incohérence: Pourquoi vanter une politique d’entreprise soucieuse de la santé de bébé et céder sur une part de leur gamme, afin de ne pas perdre la cible marketing en quête de fonctionnalités à tout prix ? Cette fragilité pourrait laisser à penser pour les plus paranos, que leurs produits « inoffensifs » ne le seraient pas totalement.

Et qu’en est il des transformateurs alimentant ces appareils ? dur à dire…

Vient alors une logique simple: si on doit forcément émettre des ondes nocives pour avoir un minimum de qualité, il suffit de n’envoyer des ondes, que quand le bébé pleure et non de façon permanente. Bizarrement, très peu de marques offrent cette fonctionnalité.

De façon annexe, les notices indiqueront de poser l’appareil à 1 mètre de votre bébé, mais de préférence 3 mètres. C’est la seule information sanitaire qui filtrera de la majorité des produits de marques majeures. De quoi rester très perplexe…

Ma conclusion

Pas de réelles solutions miracles, nous sommes aux prises des limitations techniques actuelles, et de l’opacité des constructeurs, mêmes les plus collaboratifs.

Ne soyons pas non plus paranos, de toutes façons les ondes sont de plus en plus fréquentes, et si ce n’est pas vous qui les installez, ce sera votre voisin ou autres…

Mais il faut tout de même prendre en compte la nocivité plus que probable de ces ondes, et opter pour un modèle qui saura respecter le petit être nouvellement venu, encore en phase de développement.

Il n’est pas égoïste non plus de prendre un modèle suffisamment performant, pour vous aider à dormir un peu, et donc préserver votre énergie, votre vie conjugale, et donc votre bébé.

Tips & Tricks

Personnellement, je préfère avoir un babyphone émettant des ondes, plutôt que prendre des risques avec le bébé. Maintenant, il faut choisir le moins pire, avec pour seule aide, mes lectures et mon ressenti.

Je ne prendrai pas de babyphone, qui se déclenchera sans raison, parce que le babyphone du voisin de l’immeuble d’en face se déclenchera, ou qui émettra des interférences idéales pour anéantir les quelques minutes de sommeil disponibles ou encore trop sensible, au moindre frottement du bébé.

Mais je ne prendrai pas non plus d’écoute-bébé émettant des ondes en permanence.

Babymoov a récemment sorti un nouveau produit, qui semble moderniser sa gamme, et qui semble bien remplir le job, sans faire trop de chichis, et tout en préservant de façon raisonnable la santé du mini-moi. Dénommé le Babyphone Digital Green, celui semble répondre à mes recherches. Il est présenté comme étant le premier modèle à offrir la qualité numérique (sans interférences) et basse fréquence.

  • Gamme de fréquence et intensité raisonnable (865Mhz & 25mW) : Vous noterez que nous sommes au dessus des 10mW estimés comme étant connus comme inoffensifs, et des 40Mhz définissant réellement le basse fréquence
  • Déclenchement automatique à la voix: L’appareil n’émet que lorsque c’est nécessaire, c’est tout simplement indispensable, peut importe le choix du modèle
  • Réglage de la sensibilité de déclenchement: Apparemment, cette fonctionnalité est peu commune, et pourtant si indispensable
  • Fonction Talkie-Walkie: Pour parler à votre bébé et le rassurer
  • Qualité de finition, poids, encombrement
  • Affichage de la température de la pièce, fonction un peu gadget, mais appréciable

Certes, je ne disposerai pas de la fonction vidéo que j’aurai fortement apprécié, et je me suis légèrement écarté du modèle basse tension considéré comme étant inoffensif, mais je pense avoir trouver un modèle répondant à sa fonctionnalité de base (écouter le bébé pour sa sécurité et permettre aux parents de dormir un peu), en préservant au maximum bébé de mauvaises ondes.

… en admettant que Babymoov joue vraiment le rôle de la clarté sur l’ensemble du produit.

Je tiens à préciser que je n’ai pas encore reçu le produit, ni même testé, celui-ci est actuellement en cours de livraison, mais les quelques commentaires trouvés sur le net, semblent accréditer la thèse de la qualité du produit. Avant mon étude sur les ondes, je m’étais tourné vers le modèle Avent cité ci-dessus.

Test produit – Mise à jour 04/05/2013

Ondes babyphonesAyant finalement reçu le produit, après un long périple avec La Poste, je suis désormais à même de livrer mes premières impressions.

Léger et compact (notamment le récepteur plus fin), le produit semble être de bonne qualité. Bonne finition et fonctionnalités en adéquation avec le descriptif. La garantie à vie (pensez à demander un double du ticket de caisse, et à l’envoyer avec la demande de prise en charge de garantie dès les premiers jours suivants l’achat) est un véritable plus.

Le récepteur est livré avec une batterie rechargeable (c’est celui qui restera dans votre poche), mais les 3 piles AAA de l’émetteur ne sont pas fournies. Je n’ai pas encore de recul pour juger de l’autonomie des piles sur l’émetteur et batterie du récepteur. Récepteur à charger 3 heures avant utilisation , puis à vider sans recharger la première fois, pour une longévité maximale. 2 alimentations secteurs sont livrées et selon la notice, la distance est meilleure sur secteur que sur batterie. Petite veilleuse permanente ou à déclenchement des bruits du bébé. Réglage de la sensibilité du micro très facile, et extrêmement efficace à puissance maximale (si vous posez l’émetteur un peu loin du bébé). Produit facile d’utilisation.

La qualité audio est très bonne. Pour la distance de fonctionnement, celle-ci est très bluffante. Dans mon appartement au 7ème étage, l’émetteur posé à coté de la porte d’entrée, sur secteur, le signal est totalement fonctionnel jusqu’au 2ème étage, en émission et réception. Ce qui m’a vraiment surpris, c’est que le signal était encore meilleur, en allant jusqu’à la deuxième rue de chez moi malgré les immeubles, la fenêtre de mon séjour fermée. Je pense que l’absence de murs directs aide à la portée. D’un autre coté, cette prouesse technique pourrait nous alerter. Il faut s’en remettre aux dires du constructeurs, nous sommes sur des basses ondes à faible puissance et celles-ci devraient être sans conséquences sur la santé. J’apparente ces ondes, à des ondes de type radio FM. Je reste donc assez confiant sur la non dangerosité de ces ondes, annoncées à 25 mW, bien que supérieures à la limite de 10mW, estimées comme étant quasiment neutres.

Rappelons ici, que les ondes ne sont émises, que sur les bruits du bébé. La notice indique que l’alerte de dépassement de la connexion, affichage de la température et témoin d’usure des piles de l’émetteur sur le récepteur peut être désactivée afin d’allonger la longévité des piles et émission des ondes de l’émetteur. Je comprends par là, que c’est en désactivant cette option, que nous obtiendrons une réelle neutralité sur les ondes émises, notamment concernant l’émission d’ondes de façon temporaire. Cette option de confort, une fois que vous êtes rassurés sur la fiabilité de connectivité en usage régulier chez vous, doit selon moi être désactivée, pour ceux qui ont choisi ce produit pour des raisons sanitaires.

Basses ondes, 25mW, accolé aux options de Température etc….et émission limitées au minimum… je pense que Babymoov omet de dire que cette prouesse est valable, si on désactive ces options. Bien que Babymoov semble proposer une alternative plus saine que ses concurrents, je pense qu’il faut rester vigilant.

Pour moi, ces options seront bien sûr désactivées, et l’émetteur placé à 2/3 mètres du bébé.

Ainsi, enfin, je pense que je disposerai d’une solution fonctionnelle, peut être pas la solution totalement exempt d’ondes, mais la moins pire. L’objectif d’un écoute bébé, étant avant tout la surveillance pour la santé du bébé, et donc indispensable.

A un peu moins de 130 EUR, je pense que ce produit est la meilleure offre du marché actuel, pour les parents sérieux et soucieux des ondes sur leur bébé.

En complément

Quelques liens indispensables à la lecture, avant l’achat d’un babyphone, traitant des ondes: ici, ici et encore ici…. et pourquoi pas ici.

Un site avec comparatifs et avis consommateurs ici, qui montre bien que si les constructeurs ne parlent en majorité pas des ondes, les consommateurs ne sont pas dupes. Le modèle que j’ai choisi apparait assez bas dans la liste, mais il est très récent, et donc sa popularité n’a pas encore pu vraiment être jugée.

Quelques extraits rapides du lien ci-dessus, qui me semblent intéressants:

Les Hautes fréquences

« Or ces micro-ondes ont un effet thermique reconnu, néfastes à la santé des humains car elles induisent un réchauffement local (dont les conséquences sont tout autre que celle d’un simple chauffage !). Sur un cerveau et un système de thermorégulation encore immature d’un bébé, le risque est réel. D’ailleurs, on connaît les conséquences sur la santé, pour les adultes ou les enfants, qui sont au minimum à court terme des migraines, une fatigue ou au contraire une hyper-activité, mais à long terme (car un écoute bébé s’utilise environ 3 ans, et certains parents le laissant en marche toutes les nuits) ce sont des pathologies bien plus graves (leucémies, cancers, Alzeimer). »

« Une étude italienne menée en 2008 publiée sur ‘Disease in Childhood » montre que les bébés en couveuses soumis aux CEM voient leur fréquences cardiaques diminuer et subissent une influence sur leurs systèmes nerveux autonomes. »

Même les basses fréquences…

« Les basses fréquences ne sont pas non plus la panacée car toutes les ondes activent des processus biochimiques,  non thermiques cette fois, et déclencheurs de stress dans nos systèmes biologiques (impliquant trouble du sommeil, baisse de l’immunité plus de maladies nerveuses), se référer au livre « l’Homme électromagnétique » de C. Smith (2003). »

 

20 réflexions au sujet de « Babyphones: un monde sans fil, et sans informations… »

  1. Isabel

    Un grand merci pour cet article. En tant que future maman je me retrouve exactement avec les mêmes questions. Et au vue de la réflexion poussée que tu as déjà fait, j’en profite pour t’en poser quelques unes:

    – Est-tu content de ton choix?
    – La portée est elle conforme à ce qui est annoncé (c’est que je vis dans une très grande maison avec pas mal d’étages)?
    – As-tu eu des difficultés pour régler la sensibilité du micro?

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Suite à la perte du colis par la Poste, je n’ai pas encore pu tester le produit.
      Mon article a été réalisé sur mes recherches et ma décision d’achat.
      Mais il sera bien sûr mis à jour, avec une nouvelle section, dès que je l’aurai testé, afin d’apporter également une réponse avec une approche réellement ciblée sur ce produit en particulier.
      L’article lui-même traitant surtout des questions, dont on ne trouve que très peu de réponses coté fabricant.

      Répondre
    2. admin Auteur de l’article

      Pour répondre à tes questions, maintenant que je dispose du produit, oui, je suis satisfait de mon choix. Je pense que tu n’as pas trop de souci à te faire pour la portée, je t’invite à lire ma mise à jour ci-dessus, expliquant le test réalisé. Pour régler la sensibilité, c’est hyper simple, tu as un bouton pour la régler, et très rapidement tu trouveras le réglage qui correspond à tes besoins.

      Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour,
      Désolé, mais je ne dispose pas de ce produit, du moins pas encore.
      Pour revenir au produit acheté ici, et après plusieurs essais, je dois dire que je suis très satisfait des performances, la qualité sonore est très bonne, la sensibilité de déclenchement fonctionne bien.

      Répondre
  2. Philippe

    Merci beaucoup d’avoir mis en ligne vos conclusions. Trouver des informations impartiales et crédibles est loin d’être évident sur internet.
    Je vais approfondir la question avant de me décider, mais votre avis m’a fait avancer.
    Bonne continuation à vous.

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Je tire le même constat que vous, et c’est la raison de l’ouverture de ce blog en fin d’année dernière.
      Je tiens à préciser que le sujet de ce billet est surtout les ondes émises par les babyphones et ses informations opaques ou présentées de façon trompeuse, puis suivi du choix personnel qui me semblait le moins pire. A l’utilisation de ce produit, après 2 semaines, je n’ai pas encore trouvé de point négatif en termes de fonctionnalités.

      Répondre
  3. Léa

    J’ai choisi un peu vite mon babyphone en lisant un guide sur ce site mais je suis heureuse de voir que j’ai choisi un Babymoov que tu recommandes 🙂

    Merci à toi 🙂

    Répondre
  4. Inès

    Bonjour,
    Après lecture de votre article très intéressant, je pense tout simplement abandonner l’idée d’un babyphone à antenne pour me diriger vers une caméra IP filaire (sans Wifi) infrarouge avec microphone.
    Ayant un ordinateur portable relié à Internet dans le salon (sans Wifi non plus !), je pensais tirer un câble internet de la chambre du bébé jusqu’à la box. Lors des siestes, je me connecte à la caméra et j’ai image et son !

    Avec cette solution, il n’y a tout simplement plus aucune ondes émises par la caméra !
    La nuit, on éteint tout, les portes entrouvertes et on entends lorsque le bébé pleure…

    Qu’en pensez-vous ?
    Inès

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Bonjour,
      Il ne faut pas non plus devenir totalement parano. Mais si vous avez la possibilité de faire une installation câblée, il est certain que c’est le top. Si vous devez utiliser le CPL, prenez en compte qu’il existe tout de même avec le CPL un rayonnement sur toute l’installation électrique, dont on a du mal à jauger aujourd’hui de l’amplitude. Lors de vos déplacements chez vos amis ou autres, le babyphone est selon moi un appareil intéressant, même si vous avez votre installation à la maison, ainsi, vous pourrez profiter de vos moments avec vos proches, en déplacement, sans avoir à aller vérifier le bébé toutes les 2 minutes, ou laisser sa porte ouverte et l’obliger à profiter de la soirée avec vous. Concernant la vidéo, vous risquez de ne jamais vous détendre, car vous allez vouloir le checker toutes les 2 minutes. J’ai noté par exemple personnellement, que les babyphones grossissent les pleurs ou toussotements, et apporte un certain stress. Nous l’avons utilisé la nuit le 2ème et 3ème mois (Le 1er mois, il était dans notre chambre), puis maintenant, nous laissons simplement les portes ouvertes à l’heure du coucher. Entre 19h et le coucher, nous fermons sa porte, avec le babyphone allumé. Et continuons de l’utiliser lors de nos soirées chez des amis. Quand on l’oubli, c’est vraiment pas pratique, car on doit laisser sa porte ouverte, et il peut être réveillé par les bruits, et nous sommes du coup en permanence à l’écoute.

      Répondre
  5. davaine

    bonjour
    je suis à la recherche d’un babyphone performant et qui n’émet pas trop d’ondes.
    je suis tombé sur le modèle Angelcare AC 401 ou AC 1100 d’après le constructeur les normes de ces produits sont celles ci:
    AC401
    Emetteur bébé puissance 1,5 mW – Fréquences 863,1 à 864,7 MHz
    Unité parentale puissance 6,5 mW – Fréquences 2401,7 à 2402,9 MHz

    AC1100
    Emetteur bébé et unité parentale, puissance 65 mW – Fréquences 2404,125 à 2478,375 MHz

    Le second ne respecte pas vos conseils, je pense mais cela est du a la vidéo je pense….

    Par contre que pensez vous du premier le AC 401, il rentre dans les clous ou pas?

    merci à l’avance

    cordialement

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      Tout d’abord, je ne suis pas expert en la matière, cette article est une simple constatation et étude personnelle.
      Je ne le connais pas, mais après un rapide coup d’oeil, j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de fonctionnalités gadget, qui n’ont aucune utilité pour les parents, sauf à vous inquiéter.
      Le produit semble avoir une finition assez modeste.

      Où avez vous trouvé ces chiffres ? J’ai regardé sur leur site, leur notice et je n’ai trouvé qu’une partie de ces informations.
      Si l’émetteur Bébé émet vraiment seulement 1.5mW à 860 MHz, c’est en effet des bons chiffres. Mais si faible, que cela me laisse penser que nous sommes sur une qualité analogique, et qu’il doit y avoir interférence et autres. Celui que j’ai pris et que je présente de façon accessoire dans cet article a réussi la prouesse d’offrir un véritable produit de qualité, répondant aux besoins des parents, avec un minimum d’ondes. Un autre point, plus qu’important, est de savoir si votre produit émet en permanence ou pas. Car je pense qu’il faut mieux émettre brièvement, même avec des ondes importantes, que toute la nuit, même quand le bébé dort, avec des ondes faibles.

      A première vue, je ne suis pas convaincu par votre produit, d’ailleurs sur leur site, je n’ai pas l’impression qu’il y ait une véritable prouesse sur le produit.

      De façon annexe, après avoir utilisé le mien pendant quelques mois, je pense vraiment que c’est le bon produit. N’oubliez pas un point important, la taille du produit également. A transporter ou à mettre dans la poche, celui qu’on a pris est vraiment canon.

      Malgré tout, le but de cet article est avant tout de dénoncer l’opacité flagrante sur les ondes (sujet d’actualité), même chez les Babymoov, qui si il y avait une vértiable politique commerciale d’offrir une alternative sans ondes, et donc de se démarquer, ne pourrait pas vendre certains de leurs produits, ou jouer sur les mots, pour des lecteurs amateurs.

      Répondre
      1. davaine

        bonsoir
        merci pour le retour
        les chiffres proviennent de la marque elle même via échange de mail. Apres ils peuvent me raconter n importe quoi…
        Cet appareil possède la fonction VOX donc il ne fonctionne pas en continu mais se déclenche au bruit….
        APrès c’est l’aspect sécurité du tapis qui a l’air pas mal…
        pour les inférences d apres les avis clients des différents sites, pas de soucis remarqué
        cdlt

        Répondre
        1. admin Auteur de l’article

          Je suis très perplexe, ou sinon, leur équipe marketing est composée de nourrissons.
          Si ils ont vraiment ces chiffres, pour une qualité numérique, cela devrait être flagrant et ils le mettraient forcément en avant, alors qu’en réalité, on ne trouve qu’une partie des chiffres annoncés.
          Par exemple, voir ici pour le produit Babymoov, ils ne se gênent pas pour l’afficher clairement, voir trop même, car pour atteindre les niveaux annoncés, il faut désactiver certaines fonctions que vous aurez du mal à désactiver, c’est à dire l’alerte qui informe de la désynchronisation des deux appareils, ou de l’extinction de l’émetteur.

          Je note par ailleurs qu’ils annoncent désormais sur leur site une puissance de 2.99mW, alors que sur mon site, j’avais noté 25mW, et je me souviens que c’était bien cette valeur communiquée. Babymoov a t-il revu son produit ? J’observe également que le libellé du produit a été modifié légèrement en y ajoutant « Premium Care ». Comment on t-il réussi à baisser de 10 fois la puissance d’émission ?

          Répondre
  6. Zey

    Bonjour, je vous poste un petit commentaire ici car je suis tombée sur votre article en faisant une recherche sur internet. Je ne veux surtout pas faire de pub déguisée sous forme de commentaire ici donc je ne vais pas écrire le nom de notre entreprise mais je voulais juste préciser qu’il est possible de protéger bébé des ondes du babyphone grâce à un ciel de lit (type moustiquaire) qui atténue le passage des ondes électromagnétiques haute fréquence (grâce à des fibres d’argent intégrées dans le tissu). Je peux vous en dire plus si cela vous intéresse, cordialement.

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      J’ai validé votre commentaire, car même si cela est une forme de publicité, la démarche de votre entreprise me semble apporter un plus dans une longue et vaine lutte contre les ondes. Du moins, le développement de produits de ce type, peu importe la société qui le commercialise.
      Ainsi, je pense que cela complète cet article. Souhaitant un blog totalement intègre, je ne publierai pas de lien vers votre site, mais je pense que les personnes intéressées pourront facilement retrouver votre produit. Je suis pour favoriser la démocratisation de produits allant dans ce sens, et le caractère informatif de votre commentaire sur l’existence de tels produits me semble légitime.

      Répondre
  7. Inès

    J’ai finalement acheté sur le net une caméra IP (TrendNet TV-IP572PI, environ 120€). C’est un modèle entièrement filaire RJ45 donc absolument sans wifi ni ondes électromagnétiques ! Sans vouloir faire de pub, j’en suis très content. Évidemment, il a fallu tirer un câble réseau de la chambre vers notre pièce de vie mais la configuration de mon logement me le permettait facilement (en suivant les tuyaux de chauffage). Après, je travaille beaucoup sur PC, donc il est très souvent allumé, sur une table dans la pièce de vie. Donc, dès qu’on le couche le soir, j’ouvre le PC et je me connecte à la caméra. La qualité est très bonne, l’infra-rouge efficace, il y a en plus un micro qui permet d’entendre les éventuels pleurs. Petit plus, on peut prendre des photos et enregistrer la vidéo ! (Les LED infrarouges font 4 petites lumières rouges très faibles, alors, quand on va se coucher, on coupe l’infrarouge, ça fait un petit clic sur la caméra mais rien de trop qui risque de réveiller notre petit).
    Voilà pour mon expérience, si ça peut vous servir ! Et surtout, pour ne plus avoir d’ondes !
    PS : en la commandant sur le net, j’ai reçu l’alimentation en prise anglaise ! Chez castomama, ils dont des adaptateurs. Sinon, pour alimenter avec le câble réseau en « PoE », il faut acheter un injecteur une quinzaine d’euros).

    Répondre
    1. admin Auteur de l’article

      En effet, cela semble être la solution idéale pour la maison et le quotidien. Le seul défaut, est lors de vos déplacements, vous nécessiterez un babyphone, si comme moi, vous aimez aller chez des amis, sans avoir à surveiller le petit constamment. Mais pour une utilisation ponctuelle en déplacement, la question des ondes est très mineures selon moi, l’important est que la solution choisie pour le quotidien soit la plus saine possible, et cela semble être la vôtre.

      Répondre
  8. de ville

    Bonjour,

    J’habite dans une petite maison sur 1 étage avec des murs qui ne sont pas épais. Mes voisins ne sont pas collés à chez nous, n’ont pas de bébé et nous avons un jardin de 500m².
    De ce fait, je me disais que je pourrai peut-être plutôt aller voir du côté d’un écoute-bébé avec une portée de moins de 300 m, analogique, avec la fonction Vox s’il existe. Qu’en pensez-vous ?

    Merci à vous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *